Pourquoi le Réal Madrid souffre-t-il après le départ de Cristiano Ronaldo ?

Laissant planer le doute quant à un départ au mercato d’été après la victoire du Réal Madrid en finale de Ligue des champions, Cristiano Ronaldo a bien fini par être transféré. Et c’est du coté de Turin que le quintuple ballon d’or est parti chercher un dernier gros challenge. À 33 ans, Cristiano – comme on a l’habitude de l’appeler – s’en est allé à la Juventus et malgré un départ peu convaincant, continue de planter des buts (7 réalisations en 10 matchs de Serie A). Si, avec 28 points pris en 10 rencontres, la « Juve » domine le championnat et réalise le meilleur début de saison de son histoire, la Casa Blanca, quant à elle, enregistre son plus mauvais départ. Cristiano Ronaldo en est-il la raison ? Oui, mais il y a également d’autres facteurs.

Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo transféré à la Juventus cet été.

Un manque de changement

Janvier 2016, Rafa Benitez, dont les résultats sont très peu satisfaisants, est remercié par le Réal. Sans réelle surprise, Zinédine Zidane lui succède. Naturellement apprécié et respecté par les joueurs, Zizou, qui avait repris une équipe malade dont le jeu était devenu trop prévisible et trop stérile, frappe un grand coup. Il enchaîne les bonnes prestations et va même mener son équipe à la victoire lors du Clasico du 2 avril 2016 alors que son équipe est réduite à 10… La suite, on la connaît ; 2 ans et demi plus tard, les Merengue leadés par Zidane remportent leur troisième Ligue des Champions consécutive.

Seulement, Zidane n’est pas un coach comme les autres. Sa relation avec le groupe est exemplaire et l’amour qu’il porte à ses joueurs est tel qu’il refuse les gros bouleversements. Cinq mercato et trois finales après sa nomination, seuls Pepe et Bale (tous les deux titulaires lors de la finale en 2016) sont sortis du 11 de base pour laisser leurs places à Raphaël Varane et à Isco. Ainsi, lors de la finale des campagnes de LDC 2016, 2017 et 2018, ce sont les mêmes joueurs qui commencent le match (exceptés Pepe qui est parti et Bale qui débute sur le banc à cause de sa méforme et de prestations très moyennes). Mis à part quelques arrivées et quelques départs, rien n’a vraiment changé sous l’ère Zidane. Il a créé un groupe solide et la confiance entre chaque joueur est grande. C’est ça, le Real de Zizou.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bien qu’elle ait permis à ZZ d’être courronné de nombreux succès, sa méthode pose problème sur le long terme. En effet, l’équipe laissée par la légende madrilène est fatiguée, lassée et surtout rassasiée. Modric annoncé proche de l’Inter, Marcelo envoyé vers La Vieille Dame, même si ces rumeurs ne se sont pas transformées en transferts, elles laissaient sentir une envie d’ailleurs de la part de certains cadres madrilènes.
Le hic, c’est qu’aucun potentiel titulaire n’a été acheté pendant trois ans et ceux qui étaient susceptibles de faire partie du 11 sont malheureusement partis. Le cycle s’est terminé sans ouvrir la porte à un nouveau départ. Ramos, Marcelo, Modric, Kroos, Benzema,… Tous ces joueurs sont installés dans l’équipe et intouchables. Les remplaçants comme Kovacic ou James Rodriguez ont quitté le navire afin de trouver du temps de jeu et n’ont pas été remplacés par des joueurs d’un niveau identique ou supérieur. Les joueurs titulaires tendent à laisser voir un sentiment de lassitude et ne paraissent plus totalement concernés par la bataille pour la victoire. La Coupe du Monde n’a pas été de tout repos pour certains cadres qui ont connu des dérives, de même pour ceux qui ont connu des succès, leur laissant un temps de récupération limité avant le début de la saison actuelle. Aujourd’hui, l’impression laissée par ce Real Madrid est amère. Si Benzema a réussi à presque faire oublier Cristiano en tout début de saison, il s’est vite essoufflé et confirme la nécessité pour le club d’acquérir un numéro 9 frais, mais surtout buteur.

Où est l’étincelle ?

À l’image d’un Cristiano Ronaldo dans ses six premières années espagnoles, le Réal Madrid a toujours compté dans ses rangs au moins un joueur dont une des qualités principales est l’action individuelle. Rapide (avec et sans ballon), agile, technique, déroutant, ce type de joueur ne manque pas dans la quasi totalité des grands clubs de football. Et imaginer le plus grand club du monde sans un tel atout est difficile. Pourtant, depuis trois ans, ce profil est absent du 11 de base madrilène. Compensée par les montées incessantes de Marcelo et Carvajal et leurs tentatives d’infiltration, l’absence d’un percuteur a rendu la construction du jeu stéréotypée et voir des dizaines de centres dans une rencontre du Réal était tout sauf une surprise.

Bien que ses débuts de saison furent moins convaincants ces deux dernières années, Cristiano parvenait à tirer profit des centres venant de la gauche ou de la droite quand l’imagination et la créativité manquaient. Malheureusement, les succès en LDC camouflaient les manquements inquiétants qui empêchaient les Merengue d’être réguliers en Liga.

Dans son 4-4-2, quand Gareth Bale ne figurait pas dans le 11, Zizou a souvent demandé à Isco de jouer derrière Benzema et CR7 afin de laisser libre les ailes pour permettre aux arrières latéraux de jouer plus haut et d’amener les ballons dans la surface. Une tactique qui a pu marcher mais qui n’avait rien de spectaculaire, et qui, depuis le départ de Ronaldo, semble inutile tant Benzema et les autres ont du mal à trouver le chemin des filets sur des ballons moyennement difficiles à négocier.

Réal Madrid Déception
Bale et l’attaque madrilène paraîssent inoffensifs.

Bien sûr, Gareth Bale pourrait avoir ce profil de percuteur. Mais, repositionné à droite, sa tendance à rentrer dans l’axe l’empêche de trouver l’espace pour faire parler sa vitesse. Souvent blessé, son manque de confiance et ses prestations en dents-de-scie inquiètent les supporters qui se demandent quand l’homme qui a valu 100 millions les rentabilisera.

Si les rumeurs ont chuchoté les noms de Mbappe et Neymar aux oreilles des madridistas, c’est bien celui de Hazard qui est revenu le plus souvent. Profil recherché, après une coupe du monde d’élite, Eden semblait être LE joueur dont cette équipe avait besoin. À Chelsea, le Belge laisse parler son talent. Sa percussion, sa vitesse, sa vision, ses dribbles, Hazard a clairement les qualités – celles qui permettent de déposer les ballons dans les pieds des attaquants sans qu’ils aient à se battre pour la mettre au fond – qui manquent chez Les Merengue. Seulement, Perez (et Julen Lopetegui) ont préféré miser sur la jeunesse et sur « l’espagnolisation » du groupe, ce qui, pour le moment, est loin de mettre tout le monde d’accord. Aujourd’hui, aucun joueur de l’effectif n’est capable d’éliminer un, deux voire trois joueurs, avant de délivrer la passe ou de marquer. Vinicius Junior, quant à lui, semble avoir ce profil mais est encore trop jeune pour porter l’équipe.

Le choc psychologique

Avec le limogeage de Lopetegui (qui aura fait moins longtemps que Benitez) le Real Madrid doit nécessairement donner les commandes à un coach qui arrivera à donner un second souffle à cette équipe épuisée. Si Conte, l’ex-entraîneur de Chelsea était cité, c’est Solari (ex-joueur du club) qui est chargé d’assurer l’intérim en attendant la venue d’un nouveau patron. Le cycle doit être renouvelé, et les joueurs doivent se réveiller si la « Maison Blanche », qui est 9e au classement, veut arracher la place qualificative pour la C1, ou même remporter la Liga, ce qui est encore possible après tout.

Les trous laissés par le départ de Cristiano Ronaldo et de Zidane n’ayant pas été comblés, on espère que le mercato d’hiver sera le témoin d’un changement et de la venue de plusieurs renforts qui boosteront le groupe et permettra un sursaut d’orgueil plus qu’urgent pour que la transition soit la plus courte possible.

Alexander Anderson

Un commentaire sur “Pourquoi le Réal Madrid souffre-t-il après le départ de Cristiano Ronaldo ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s