Premier League – Le sprint final

1 titre : 2 rivaux. Une course à l’Europe : 4 challengers pour 2 places. 1 ascenseur presque acté : 2 rélégués et des incertitudes quant au dernier relégable. Après cette période de trêve internationale et à l’approche du rush final en Premier League, retour sur les enjeux de cette fin de saison qui vont nous tenir en haleine jusqu’à la 38e journée.

LIVERPOOL – MANCHESTER CITY : UNE LUTTE ACHARNÉE POUR LE TITRE

Une opposition de styles, une opposition tactique, un mano à mano de tous les instants. Rival annoncé pour des citizens intouchables et injouables la saison dernière, Liverpool fait bien plus que tenir tête à l’ogre bleu ciel de Manchester. Cet exercice de Premier League est pour l’heure symbolisé par ce duel opposant les Reds de Liverpool aux Skyblues de Manchester City. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il tient toutes ses promesses !

Si les deux se partagent la tête de la Premier League depuis le début de la saison, distançant rapidement leurs adversaires, c’est Liverpool qui pour l’heure est en tête avec 76 points (+1 match par rapport à Man City). Cette saison, Liverpool croit plus que jamais en ses chances pour le titre (qui le fuit depuis maintenant 29 ans) et reste sur deux succès consécutifs en Premier League à domicile face à Burnley et un plus poussif sur la pelouse de l’avant-dernier du championnat, Fulham.  Toutefois, les hommes de Klopp sont talonnés par une équipe de City désireuse de conserver son bien et qui est sur une dynamique de feu : 6 victoires consécutives depuis son dernier revers sur le terrain de Newcastle. Depuis cette défaite, Les Skyblues ont inscrit pas moins de 16 buts pour seulement 2 petits buts encaissés. Bien qu’il leur reste un match à rattraper, ils ne sont qu’à 2 petits points des Reds. C’est clair, les hommes de Pep Guardiola sont encore maitres de leur destin.

PepJurgen
Manchester City-Liverpool, une opposition de styles et de tacticiens

Il faut remonter 10 ans en arrière et les 3 championnats consécutifs de Manchester United pour trouver un club ayant conservé son bien en Premier League. Cette fois, c’est Manchester city qui compte bien réaliser l’exploit de conserver sa couronne nationale. Le suspense reste entier !

LA COURSE A LIGUE DES CHAMPIONS : 4 EQUIPES POUR 2 PLACES !

Si la course au titre se joue encore entre les deux équipes citées précédemment, il ne faut certainement pas passer à coté de la course à l’Europe ; course qui entre aussi dans un sprint final qui accouchera son verdict sous peu.

Tottenham (3e avec 61 points), Arsenal (4avec 60 points), Manchester United (5e avec 58 points) et Chelsea (6e avec 57 points). Ce sont là 4 équipes qui tiennent dans un mouchoir de poche un sésame qui vaut son pesant d’or : une qualification à la prochaine édition de la Ligue des Champions.

tamuc
Unaï Emery (coach d’Arsenal), Mauricio Pochettino (coach de Tottenham), Ole Gunnar Solskjaer (coach de Manchester United) et Maurizio Sarri (coach de Chelsea)

Pour le moment, ce sont les Spurs de Tottenham qui se trouvent en pole position pour la qualif. La trêve internationale tombait à point nommé pour eux qui étaient sur une série 4 matches sans victoire en chamionnant (3 défaites et 1 match nul) avant cette pause. C’est la plus mauvaise dynamique des 4 concurrents en lice pour les places de C1, et le déplacement à Liverpool dimanche ainsi que la réception de Manchester City en LDC puis en championnat la même semaine risquent de faire beaucoup de mal aux hommes Mauricio Pochettino.

Restons du coté de Londres, mais cette fois chez les Gunners d’Arsenal qui sont sur une excellente dynamique : depuis la défaite sur la pelouse des Citizens, Arsenal, qui affrontera Newcastle à domicile lundi soir, reste sur une série de 5 matches sans défaite : 4 victoire (dont un succès précieux sur son terrain face à Manchester United) et 1 nul (à Wembley face à Tottenham) sur ses 5 derniers matches.

Toujours à Londres, mais du côté de Chelsea qui pointe à la 6e place du classement. Les Blues ont enchainé 2 succès consécutifs (1 victoire à domicile contre les Spurs et un succès sur le terrain de Fulham) avant de faire jeu égal (1-1 obtenu en dans les arrêts de jeu par Hazard) face à Wolverhampton au Stamford Bridge. La cinglante défaite 6-0 sur la pelouse de City digérée et le fiasco de la finale de League Cup passé, l’équipe semble revenir au forceps malgré des performances poussives, et recolle au peloton qui lutte pour l’Europe. Le déplacement à Cardiff dimanche après-midi sera crucial.

Enfin dans ce royal rumble à 4 pour 2 sésames, Manchester United revient de l’enfer et occupe aujourd’hui la 5e place décisive pour la qualification en Europa League. Ole Gunnar Solskjær fait revivre le groupe et est actuellement dans cette même bourre qui leur sied plutôt bien. 10 victoires, 2 nuls et 1 défaite sur la pelouse d’Arsenal plus tard, les voilà seulement à 3 points de l’actuel troisième du championnat. L’espoir est de mise pour les pensionnaires d’Old Trafford qui auront l’occasion de prendre 3 points supplémentaires à domicile face à Watford aujourd’hui.

Une course aux allures de mêlée générale qui nous fera sursauter jusqu’à la 38e journée !

Lire aussi : Le déclic d’Éden Hazard
LE BOTTOM THREE : UNE QUASI CERTITUDE !

Quant à la descente en Championship, on connait déjà 2 des 3 équipes qui vont faire l’ascenseur : Huddersfield et Fulham.

Pour Huddersfield, la chute était prévisible : David Wagner, l’homme du maintien en Premier League la saison dernière, fut limogé en janvier. Depuis janvier 2019, Jan Siewert est à la tête de l’équipe, mais rien ne s’arrange : 9 défaites 1 nul et 1 seule victoire en 11 matches pour les Terriers. Le maintien dans l’élite la saison dernière relevait de l’exploit, cette fois-ci il n’aura pas lieu pour Huddersfield. L’actuel dernier de Premier League (14 points) se déplacera à Crystal Palace ce samedi après-midi.

huudd
Les joueurs d’Huddersfield, la tête basse après la défaite 1-0 face à Burnley

De son coté, Fulham constitue un flop. Après un mercato XXL pour un promu, force est de constater que les recrues n’ont pas su tirer l’équipe vers le haut. De Seri à Schürrle en passant par Vietto, Markovic ou encore Zambo Anguissa, tous ont déçu alors qu’ils étaient censés faire passer plusieurs paliers à cette équipe. Les changements de coach n’arrangent en rien la situation du club qui a connu 3 managers différents cette saison. Avant-dernier de Premier League avec 17 points, les pensionnaires de Craven Cottage restent sur 10 défaites pour 1 victoire en 11 matches depuis le début de 2019. Un exercice à oublier pour des joueurs qui accueilleront Manchester City dans la journée… alala.

Si Huddersfield et Fulham occupent déja deux des trois places relégables, la troisième et dernière place relégable se jouera entre Crystal Palace (14e, 33 pts, -1 match), Brighton (15e, 33pts, -2 matches), Southampton (16e, 30 pts, -1 match), Burnley (17e 30 pts) et Cardiff (18e, 28pts, -1 match). Lequel d’entre eux fera l’ascenseur avec Fulham et Huddersfield? On leur souhaite bonne chance.

La Tricherie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s